2021 : formation aux premiers secours des agents publics

formation
depositphotos - AndreyPopov
Partager
Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur email

En France, les citoyens formés aux gestes qui sauvent sont encore trop peu nombreux. Face à ce constat, quelques mois après son élection en 2017, le Président de la République Emmanuel Macron a indiqué vouloir « impliquer davantage les Français dans la sécurité et la protection civile ». Et pour y parvenir, il mise sur la formation aux premiers secours. A ce titre, il s’est fixé comme objectif de former 80% de la population française d’ici la fin de son mandat, soit en 2022. Et le grand public n’est pas le seul concerné. Les agents du service public le sont aussi. En tant que fonctionnaires (ou contractuels) de l’Etat, ils se doivent de montrer l’exemple, comme le rappelle une circulaire du 2 octobre 2018.  

Former 80% des agents de la fonction publique avant le 31 décembre 2021

Cette circulaire s’adresse aux trois versants de la fonction publique (Etat, hospitalière et territoriale). Elle demande aux employeurs publics de prévoir des actions de sensibilisation et de formation de leurs agents aux premiers secours afin de former 80% d’entre eux avant le 31 décembre 2021. Ce texte précise donc les dispositifs de référence disponibles, à savoir la formation « Gestes qui sauvent » (GQS) d’une durée de 2 heures et celle de « Prévention et secours civiques de niveau 1 » (PSC1) qui dure 7h. On retrouve également le dispositif de « Sauveteur Secouriste du Travail », ou SST. Les nouveaux agents public comme ceux déjà en poste peuvent en bénéficier, d’autant qu’aucun prérequis n’est nécessaire. 

Un objectif ambitieux mais indispensable pour sauver davantage de vies

Aujourd’hui, il reste un peu plus d’un an aux employeurs publics pour atteindre l’objectif de cette circulaire. Un délai assez court, mais qu’il est possible de tenir et ce, malgré la pandémie de Covid-19 et le confinement. La partie théorique d’une formation aux premiers secours peut être suivie en ligne. Un dispositif que nous proposons justement sur Stoporisk Elearning, où nous formons au secourisme à distance. A ce jour, 9 formations sont disponibles, qui reprennent les programmes de celles organisées, normalement, en présentiel. Un bon moyen de se former sans se déplacer et en restant chez soi.  

Quant à la pratique, elle est réalisable – hors période de confinement bien sûr – dans le respect des gestes barrières. 

En outre, cette mobilisation de la fonction publique est essentielle pour inciter les entreprises du secteur privé à suivre son exemple. Longtemps à la traîne par rapport à ses voisins européens, la France commence à rattraper son retard. Mais il reste encore du chemin à parcourir pour former les Français aux gestes qui sauvent et accroître les chances de survie des victimes, d’arrêt cardiaque notamment. 

Partager
Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur email
Ces actualités peuvent aussi vous intéresser :