L’importance du bien-être au travail pour les employés et les dirigeants

employés bien être travail
©monkeybusiness- Depositphotos
Partager
Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur email

Pendant longtemps, on imaginait mal pouvoir concilier boulot et bonheur. Et pourtant, comme on le constate depuis plusieurs années, c’est possible. Loin d’être une mode, le bien-être au travail est un véritable enjeu pour les entreprises. Ses impacts positifs sont nombreux, tant sur les salariés que les dirigeants : diminution du stress, meilleure efficacité et donc hausse de la productivité, motivation, implication … De même, cela contribue à l’attractivité d’une société, à la fidélisation des employés. L’importance du bien-être au travail n’est donc plus à prouver. Mais encore faut-il y parvenir. Pour cela, plusieurs solutions existent, dont la mise en place d’ateliers, l’organisation d’animations, l’utilisation d’applications, le recours à un coach. Et au cours des prochaines années, d’autres innovations liées à ce sujet devraient voir le jour. Ainsi, son histoire ne fait que commencer !

Le bien être au travail : un enjeu devenu prioritaire pour bon nombre d’entreprises

Aujourd’hui, le boulot n’est plus seulement un moyen de gagner sa vie, de subvenir à ses besoins. Les travailleurs accordent une grande importance à leur épanouissement professionnel. Ils veulent se sentir bien quand ils vont travailler.

En France, l’histoire du bien-être au travail est récente. En effet, c’est au début des années 2000 que cette notion est devenue une préoccupation majeure pour les entreprises. D’autant que ses impacts ne sont pas négligeables. Quand des salariés sont épanouis, ils prennent du plaisir à travailler, ils s’impliquent, sont plus productifs, plus concentrés. L’ambiance est également plus agréable, conviviale. Il y a davantage d’écoute, de respect. Et surtout, cela contribue à prévenir les risques psychosociaux et à réduire les arrêts, les absences injustifiées et à répétition. Et cela compte aussi pour les salariés, comme on le voit avec l’intérêt porté au classement des entreprises procurant le meilleur bien-être au travail.

Animation, atelier, coach, application… comment faire en pratique ?

Se soucier de l’épanouissement de ses collaborateurs n’est donc plus une option pour les employeurs. Cela comporte trop d’enjeux pour le mettre de côté. Il faut l’intégrer aux méthodes de management, à la gestion des ressources humaines. Concrètement, cela passe par divers outils, innovations et moyens. Il est possible de faire appel à un coach pour sélectionner les solutions adéquates par exemple. Ou de télécharger des applications. Des ateliers et animations peuvent aussi être organisés pour les managers, les employés, tels des cours de yoga, des séances de relaxation, des conseils pour mieux dormir, mieux manger…etc. La création d’un espace détente accessible à tous avec des fauteuils, des canapés, des divertissements (baby-foot, télé…) a fait ses preuves dans de nombreuses entreprises. Idem pour le réaménagement des bureaux afin de les rendre plus confortables, moins bruyants. Mais cela passe également par la possibilité de mieux concilier vie privée et vie professionnelle, et le télétravail. En somme, chaque dirigeant (ou manager) peut trouver les solutions adaptées à ses équipes et ainsi, rejoindre les premières places du classement des sociétés offrant les meilleures conditions de travail !

La démarche QVT pour votre entreprise, une stratégie à part entière

Apporter du bonheur, de la qualité de vie à vos salariés, améliorer les conditions de travail est donc primordiale. Les récents moments vécus par les entreprises indiquent que les personnels sont de plus en plus soucieux de leur qualité de vie au travail comprenant qu’ils y consacrent beaucoup de leur temps. La démarche QVT sera bénéfique pour l’humain mais aussi pour l’entreprise, on la déjà répété plusieurs fois. Toutefois l’objectif attendu ne pourra être atteint et les actions concrètes mises en oeuvre ne fonctionnent que si elles sont réfléchis et intégrées à une véritable stratégie au profit de tous.

Plusieurs pistes sont des « classiques », un chef de projet ou plutôt un collectif de réflexion, d’analyse, des outils de communication, une stratégie qui intègre le management, qui prend en compte l’organisation générale de la société ainsi que son secteur d’activité. Une implication, une motivation et les compétences des acteurs de la dynamique de la QVT seront les forces permettant de déployer un projet autour du bonheur au travail !

Partager
Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur email
Ces actualités peuvent aussi vous intéresser :