webleads-tracker

Hébergement et accueil de la personne âgée

L’hébergement et l’accueil des personnes âgées représente un secteur en pleine croissance avec près de 400 000 salariés.  Une dynamique qui accompagne le vieillissement de la population française : en 2012 l’espérance de vie des Français est passée à 78,4 ans pour les hommes et 84,8 ans pour les femmes (données Insee).

Le secteur d’activité le plus « sinistré » en matière d’accidents du travail et de maladies professionnelles.

Alors qu’entre 2008 et 2013, le nombre de professionnels dans ce secteur d’activité enregistrait une hausse d’environ 34 %, les accidents du travail ont augmenté de plus de 47 % et le nombre de maladies professionnelles de 73 % (source : CnamTS).

Avec un indice de fréquence à 99,2 AT pour 1000 salariés, le secteur est de loin plus concerné que d’autres secteurs comme par exemple le bâtiment et travaux publics.

  • Le secteur comporte 7 400 Ehpad, emploie 400 000 salariés et accueille 700 000 résidents.
  • 18 059 accidents du travail en 2014 dont 68 % sont dus à des manutentions manuelles, 17 % à des chutes de plain-pied et 6 % à des chutes de hauteur.
  • 836 maladies professionnelles reconnues en 2014 dont 735 au titre du tableau 57 (affections périarticulaires : épaule, coude, poignet, main, doigt, genou, cheville, pied)

Les troubles musculo squelettiques (TMS) constituent un problème récurrent en milieu de soin. Matériel dédié, formations, organisation… deux établissements, la résidence Eleusis située en région parisienne et l’association Saint Vincent de Paul, un service de soins infirmiers à domicile, à Saint Quentin, ont agi.

Chacun a mis en place, à sa manière, une démarche pour prévenir les TMS, avec des résultats tangibles à la clé. À découvrir dans ces deux reportages.

Démarche de prévention dans le secteur du soin
Réflexions sur l’organisation du travail (10’29)

Ce film aborde la démarche de prévention des risques liés à l’activité physique en insistant sur les questions d’organisation du travail et sur les bénéfices induits par la formation et l’implication des équipes et de l’encadrement..(source INRS)
Démarche de prévention dans le secteur du soin
Devenir acteur de sa prévention (10’25)

Ce film met en avant la nécessaire implication de la direction et de la hiérarchie dans la mise en œuvre et le suivi de la démarche de prévention. Il évoque aussi l’importance de la réflexion à mener autour du choix et des conditions d’utilisation des aides techniques.(source INRS)

FORMATION

Un dispositif de formation à la prévention des risques professionnels dans le secteur de l’hébergement et de l’accueil des personnes âgées a été conçu par le réseau prévention.  Il peut être pris en charge en tout ou partie par les financeurs de la formation professionnelle continue (OPCA) et les CARSAT.

Pour être efficace, une démarche de prévention des risques professionnels doit impliquer tous les salariés d’un établissement, dirigeant, encadrant, personnel soignant…

Le directeur/la directrice apprend à piloter la démarche de prévention : initier, développer et manager la prévention dans son établissement.
Durée : 1 journée + ½ journée dans l’EHPAD commune à l’animateur prévention

L’animateur prévention identifié au sein de l’établissement par le directeur/la directrice apprend à coordonner et animer la démarche de prévention et à conduire l’évaluation des risques professionnels en lien avec la direction.
Durée : 6 journées non consécutives + ½ journée dans l’EHPAD commune à la direction

Les personnels, soignants ou non, sont formés à la prévention des risques liés à l’activité physique pour le secteur sanitaire et social (PRAP2S) (formation certifiante acteur PRAP2S).
Durée : 3 journées non consécutives

STOPORISK, vous accompagne dans le déploiement de votre démarche de prévention et la réalisation de vos formations. Nous pouvons aussi vous aider dans vos recherches de financement (matériel et formation).